vendredi 23 septembre 2011

CERN, Doctor Who, IBM et la gouvernance de l’information

Extraits de l'aticle

Ce matin j’ai eu la chance de participer au lancement du “made in IBM labs” Français et pu assister à quelques ateliers assez intéressants. En fait les forums IBM sont vraiment toujours très sympas, qualité des intervenants, bonne couverture des sujets, bon planning, bon buffet, et surtout pas d’agressivité commerciale. Ok à ce titre le forum à commencé avec 1 heure de speech très orienté sur le positionnement en tant que n°1 parmi “les plus beaux et les meilleurs”. Même si on le sait, le discours était de nous faire comprendre qu’IBM a été et reste un acteur majeur en terme de recherche & développement, avec une puissance intellectuelle assez spectaculaire. Très judicieux de rappeler qu’IBM est “un peu” plus que Websphere, des mainframes, des portables et un peu de SSII. Merci

Nous avons pu ensuite nous diriger vers le café. Superbe occasion d’échanger avec Bertrand Duperrin, de tout et de rien, de choses intéressantes surtout autour d’aspects culturels, de l’information, de retours d’expérience, … . La culture autour de la blogosphère a ceci de fantastique, qu’elle est portée par des personnes qui vivent et travaillent en se faisant plaisir sur des sujets qui les passionnent. Des fois cela fait beaucoup de bien.


Remettons les pieds sur terre, notre capacité à générer de l’information et trouver de nouvelles sources de génération d’informations est immense. Tout comme le phénomène de développement durable, sommes nous aussi capable de maitriser rapidement notre production informationnelle, ou devons nous attendre d’être dans une situation critique et ensuite amorcer des initiatives pour redresser la barre. Cela coute t il d’anticiper ?

Concrètement, nous générons de l’information, nous en sommes conscient, nous allons en générer de plus en plus, nous devenons conscient de cela. Avons nous besoin de gérer tout cela ? Si oui combien de temps allons nous mettre pour comprendre et nous organiser pour mieux maitriser cette information. Au minimum, amorcer une réflexion sur la gouvernance de l’information n’est pas une fin en soi mais une anticipation, que je crois obligatoire aujourd’hui. C’est en quelques sorte une première étape qui nous permettra de bénéficier du tournevis sonic du Doctor Who. Un superbe outil très rigolo, et si on ne l’as pas, c’est beaucoup plus compliqué !



En lire plus : http://www.3org.com/news/culture_et_usages/cern-doctor-who-ibm-et-la-gouvernance-de-linformation/